COMMUNIQUE DE PRESSE

Depuis de nombreuses années des Architectes du Patrimoine ont éprouvé le besoin de se doter d’une représentation syndicale pour faire-valoir un exercice professionnel indépendant. Ils ont récemment fondé le Syndicat Patrimoine et Architecture dit syndicat Syn-PA.

Les Fondateurs du Syn-PA ont élaboré une charte dite « Charte de Thomery » (1). Dans ce document ils rappellent qu’ils évoluent dans un contexte très privilégié où la qualité que peuvent atteindre les interventions est souvent d’une haute tenue. Ce contexte s’appuie sur :
  • la formation des Architectes du Patrimoine,
  • la compétence des entreprises de restauration et des compagnons,
  • la culture du Service des Monuments Historiques,
  • la demande des élus soucieux de réussir leurs projets,
  • la pluridisciplinarité scientifique des partenaires,

  • La Chartre énonce les engagements des membres et les souhaits de meilleures pratiques pour parfaire la restauration du patrimoine et sauvegarder le savoir-faire de tous les intervenants ».
    Le Syn-PA revendique que:
  • L’Architecte soit considéré comme maitre d’œuvre, concepteur de la restauration, avec les droits et les revenus qui lui permettent d’assumer ses responsabilités;
  • Le choix d’un parti de restauration ne soit pas décidé à leurs places,
  • Les raisons émotionnelles, créatrices, esthétiques et harmoniques tiennent également leurs places au même titre que les raisons scientifiques, historiques ou économiques,

  • Le Syn-PA souhaite :
  • Engager une réflexion sur l'opportunité de mettre en œuvre un modèle de contrat spécifique aux Monuments Historiques et autres ensembles protégés,
  • Proposer des modalités d’adaptation ou de dérogation aux règles généralistes inadaptées aux patrimoines,
  • Intégrer les groupes de travail dans l’élaboration des normes concernant le patrimoine tant au niveau national qu’européen.

  • Le Syn-PA s’engage à apporter ses réflexions aux personnels de l’administration chargée de la Culture, de l’Architecture et des Patrimoines notamment pour:
  • L’exercice professionnel de ses membres et de leurs rapports avec ces personnels.
  • La politique des patrimoines menée par l’Etat, les collectivités territoriales et les communes,
  • La formation initiale des Architectes du Patrimoine et de leurs formations permanentes,
  • Les procédures de Marchés d’études et de Maîtrise d’œuvre liées aux patrimoines.


  • La Charte de Thomery constitue une première réflexion. Elle évoluera par l’apport des adhérents. Partageant ces valeurs, des « membres associés » (associations, personne morale de droit privé ou public, élus locaux, entreprises) peuvent adhérer au collège des « partenaires du Syn-PA » pour soutenir l’action du syndicat.

    Pour en savoir plus, consultez :
    la charte de Thomery
    Nos statuts
    Présentation du SYN-PA au ministère de la culture et la communication direction du patrimoine
    PV de l'assemblée générale 2016
    Fiche de progrès n°0 démarche irrépectueuse vis à vis de l'architecte du Patrimoine
    Fiche de progrès n°1 avis prealable sur projet
    Fiche de progrès n°2 liste des AP acrédités pour les MH
    Fiche de progrès n°3 démarche paradoxale de la DRAC
    Fiche de progrès n°4 non respect de la loi pour le choix d'un AP
    Fiche de progrès n°5 avis sans confrontation devant le MH
    Fiche de progrès n°6 autorisation sur MH Inscrit
    Fiche de progrès n°7 recours conception-realisation
    RPAO-pour la restauration de l'église du Saint Esprit à Paris
    De la pratique de la maîtrise d'oeuvre par les architectes du patrimoine en 2015
    Compte rendu de la réunion du 18 février 2016 au MCC/direction des patrimoines

    Téléchargez notre bulletin d'adhésion
    Téléchargez notre questionnaire concernant la liste des AP agréés